L’auto-entreprise n’est pas DU TOUT, de tout repos…😣

Alors oui c’est vrai, crĂ©er son auto-entreprise c’est vraiment top !
Vous ĂȘtes votre propre patron, vous choisissez les horaires qui vous conviennent pour bosser.
Vous choisissez vos clients (en tout cas la ‘niche’ Ă  laquelle vous allez vous adresser).
Vous ĂȘtes super fier.e de vous quand vous rĂ©alisez quelque chose qui apporte une plus-value Ă  votre entreprise.

Bref, vous ĂȘtes franchement comblĂ©.e.s de bonheur, en tout cas quand tout fonctionne.
Mais avant d’avoir vos premiers contrats signĂ©s, il vous faut gagner la confiance de vos prospects pour qu’ils deviennent clients.
Mais avoir des prospects, je peux vous assurer que c’est tout sauf simple !

Car ne vous y trompez pas, personne d’autre que vous n’ira vous les chercher ces prospects!
Vous ĂȘtes le patron, mais pas que le patron, vous ĂȘtes aussi TOUS les employĂ©s…

Photo de Marily Torres sur Pexels.com

Et oui !
Vous ĂȘtes tour Ă  tour, tous les services qu’une entreprise classique a la chance d’avoir au travers ses multiples salariĂ©s…

Vous allez donc devoir occuper les fonctions suivantes :

Commercial, webmaster, community manager, marketeur, juriste, comptable, RH, production, développeur, communicant, responsable informatique, démarcheur, formateur, coach, chef de projet, consultant, assistante, acheteur, designer, négociateur, chargé d'affaire, chargé d'études, contrÎleur de gestion, évÚnementiel, Relation publique, chargé de recrutement....

et je pourrai continuer comme ça encore trÚÚÚÚÚs longtemps.

VoilĂ  voilĂ ….
Mais vous vous doutez bien que personne n’est formĂ©e Ă  occuper toutes ces fonctions…en mĂȘme temps ?
Et pourtant, vous n’avez pas le choix, vous devez le faire, car il n’y a que vous…

Oui ok c’est super tout ça mais comment fait-on pour s’en sortir alors?

Et bien la question est justement lĂ  et franchement, je n’en ai aucune idĂ©e…
Mais ce que je sais, c’est que c’est en mettant les mains dans le cambouis que vous allez apprendre.

Comme pour toute activitĂ©, je pense qu’il est nĂ©cessaire de suivre quelques Ă©tapes.
En voici quelques-unes que je peux vous donner de part mon expérience.
Petite expĂ©rience, car j’en suis Ă  ma troisiĂšme entreprise et Ă  chaque fois, ce sont de nouveaux dĂ©fis.

1- DĂ©finissez les objectifs de votre entreprise
2- Ne soyez pas pressé, car dites-vous bien une chose, ce sera long avant que cela ne commence
3- Identifiez votre niche (vos clients)
4- Sachez leur parler (communication, visuels, marketing….)
5- Google est votre MEILLEUR ami et je dirais YouTube aussi, car il va vous falloir monter en compétence sur des choses que vous ne connaissez absolument pas
6- Essayez, essayez et essayez encore de nouvelles actions/activitĂ©s/applications…. bref, n’ayez pas peur d’Ă©chouer et de recommencer.
7- Ne vous mettez pas la rate au court bouillon, ne vous démoralisez pas

Bon ça c’est pour la premiĂšre partie un peu gĂ©nĂ©rique…
Quant Ă  la seconde partie, c’est un savant-mĂ©lange de grand n’importe quoi 🙂
En voici quelques idées :

Il va vous falloir :
travailler sur la com’ tout en travaillant sur un ciblage marketing; il va vous falloir crĂ©er votre comptabilitĂ© tout en crĂ©ant le contrat Ă  faire signer Ă  vos clients; il vous faudra trouver des prospects tout en gardant le moral…

Mais malgrĂ© tout cela il y a deux choses qui vont vous faire tenir : la motivation et l’envie.
En psychologie positive on appellera mĂȘme ça le « flow« , vous savez cet Ă©tat si particulier oĂč l’on perd la notion du temps, tant on est si bien dans ce que l’on fait.

Alors oui il faut un grand courage pour créer sa boite.
Qu’elle soit sous la forme d’une auto-entreprise, d’une S.A, E.U.R.L. ou autre….
Quand j’ai crĂ©Ă© ma toute premiĂšre auto-entreprise, j’Ă©tais loin de m’imaginer tant de chose Ă  faire.

[Retrouvez ici le site internet de mon entreprise.]

Mais vous voyez, pourtant, j’en suis Ă  la crĂ©ation de ma 3e entreprise et j’adore toujours autant cela.

Quel plaisir de créer, de prendre son temps pour mettre en place des choses, de décrocher son premier client.
C’est vrai que j’ai la chance de faire cette activitĂ© en plus de mon travail habituel, et je mesure comme ceci doit-ĂȘtre difficile pour celles et ceux qui n’ont pas de job pour payer leur facture, les nourrir, leur permettre de vivre et de faire vivre leur entreprise….

Je voulais ici leur rendre un GRAND hommage, sincĂšre et authentique.
Leur dire comme je les admire et les respecte pour les risques qu’ils prennent et pour le dĂ©passement de soi qu’ils s’infligent.

Mais je voulais aussi leur dire Ă  quel point je comprenais leur fiertĂ©, leur plaisir d’avoir crĂ©er leur bĂ©bĂ©, et surtout le voir grandir au fil du temps.
Et bien sĂ»r les fĂ©liciter grandement pour toutes ces compĂ©tences qu’ils ont dĂ» apprendre Ă  dĂ©velopper, sur des mĂ©tiers qu’ils ont dĂ©couvert et qui Ă©taient nĂ©cessaires pour la survie de leur entreprise.

Et vous? Avez-vous crĂ©Ă© votre entreprise ou connaissez-vous quelqu’un l’ayant fait ?
Dites-moi tout ça en commentaire en bas de cette page👇

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑